Et si vous deveniez collectionneur d'art !

Par Willem van Haecht — www.rubenshuis.be : Home : Info : Pic, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3350375
Par Willem van Haecht — www.rubenshuis.be : Home : Info : Pic, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3350375

Mais qu'elle idée Ysa !

Je vous entends déjà..... "ça n'est pas pour moi, je n'ai pas les moyens, ni la maison qui va avec, j'ai des posters,  je n'y connais rien...."vous allez encore m'en sortir et pourtant, pourtant, j'ai bien envie de vous faire changer d'avis.

 

Pourquoi ? Parce que l'Art contemporain et j'entends par là "du vivant de l'artiste" qui

vit à la même époque que vous, n'est certainement pas réservé à une élite.

Il suffit de s'intéresser à l'Art pour que cela devienne une passion et peut être vous en contentez-vous en visitant des Musées ou des galeries prestigieuses. Pourtant, à force d'éduquer votre œil, vous pourrez être en mesure de repérer des œuvres de qualité à des prix très abordables dans une galerie de moindre importance, le salon d'art de votre région, la petite exposition d'un artiste, un atelier perdu en campagne profonde ou même dans la rue.

 

 

 

Mais comment devient-on collectionneur ?

 

 

Règle n° 1: Ne laissez pas le monde de l'art vous intimider !

Commencez pas vous rapprocher de la communauté artistique locale : amateurs d'art, galeries, ateliers d'artistes, salon d'art de votre région ou même un trottoir, hantez les expos et les initiatives des artistes. Vous verrez que plus vous participez, plus vous affirmerez votre goût et serez en mesure de vous construire une belle collection.

 

Consultez également ou mieux lisez les revues artistiques d'actualités, les livres sur l'histoire de l'Art, les catalogues d'expositions...

Les livres coûtent chers ? Profitez de votre bibliothèque municipale !

Bref, soyez curieux, c'est comme cela qu'on apprend !

 

 

"Le Penseur" A.Rodin, 1882, Bronze, 1.80m x 0.98m x 1.45m, Luxembourg, W-C
"Le Penseur" A.Rodin, 1882, Bronze, 1.80m x 0.98m x 1.45m, Luxembourg, W-C

 

Règle N° 2. Prenez votre temps.

Développer son goût pour l'art en général ne se fait pas du jour au lendemain , et dépend largement de votre instinct. Il y a des collectionneurs dans tous les domaines et votre goût ne sera pas moins bon que celui d'un autre. Attention toutefois à ne pas laisser passer une œuvre si vous en avez les moyens, d'autres les auront surement et vous pourriez le regretter.

C'est elle qui pourrait être le début de votre collection.

Pas de coup de cœur ? Vous aurez appris que ce n'est pas cela que vous chercher !

 

 Règle N° 3. Fréquentez, visitez ! Cela vous permettra de découvrir toutes sortes de créations  et surtout de commencer à prix  «abordable». Mais aussi à vous familiariser des techniques, des styles, de la qualité et de la sincérité d'un artiste.

Ne vous laissez pas déconcerter par un style ou un artiste qui à priori ne vous plait pas. Vous pourriez être subjugué un jour par une œuvre en particulier sans même savoir pourquoi !

 

 

Règle N°4. Si vous aimez vraiment un artiste, voyez les choses en grand et donnez vous les moyens d’investir dans un tableau ou une pièce qui représente réellement son talent. Vous pouvez économiser pour vous offrir l'œuvre d’un artiste qui vous fait vibrer… et vous ne le regretterez jamais.

Mais si l'artiste vend régulièrement, vous prenez le risque qu'elle parte dans un intérieur autre que le votre. Vous pouvez également proposer à l'artiste un paiement échelonné, beaucoup l'accepteront avec plaisir s'ils sentent que vous appréciez vraiment leur art.

 

 

 

 Règle N°5. L’authenticité : On ne parle « d’œuvre d’art » que lorsque celle-ci est authentifiable et unique. Le plus importants des critères: la signature de l’artiste.

C’est la preuve irréfutable de sa réalisation par l’auteur concerné... à moins qu'il n'est copié !

Le certificat d'authenticité d’un professionnel de l'art ou de l'artiste engage sa responsabilité sur l’origine de l’œuvre et la professionnalisation de l’artiste. Vous pouvez néanmoins trouver des artistes qui ne le font pas, surtout quand ils ont beaucoup de mal à communiquer, mais un professionnel de l'art y sera attentif. Le pire des scénarios pour l'artiste, retrouver en exposition, une pâle copie de son œuvre ou de ses confrères et je vous assure

qu'à l'heure des réseaux sociaux, nous avons l'œil !

Si vous avez un doute, demandez conseil à un professionnel de l'art, il saura vous guider.

 

Règle N°6. Faites-vous confiance. Nous ne sommes pas dans un monde professionnel classique, la qualité d’un artiste n’est pas le fait de ses diplômes, de son Cv, de son expérience, des prix qu'il a reçu. 

La valeur d’un artiste, c’est l’intemporel, c’est la rencontre entre une expression et l’être humain. C'est une communion entre le corps et l'esprit.

Il y a des envies, des pulsions qui ne s’expliquent pas, ou plutôt que nous avons des difficultés à comprendre, pour autant, elles existent.

La démarche de posséder directement une Œuvre d’Art, est une action éminemment personnelle.

Ne vous préoccupez pas de savoir si l'œuvre en question plait à votre ami ou voisin, c'est vous qui vivrez avec et éprouverez un immense bonheur à la posséder.

C’est accessible à tout le monde, et chacun peut le faire à la hauteur de ses envies, de ses possibilités.

Un petit dessin mis en valeur par un cadre que vous aviez, une toile dénichée dans un vide atelier, une sculpture que l'artiste ne veux plus voir pour x raisons, des œuvres plus onéreuses parce que vous aurez pu mettre de l'argent de côté.

L'art contemporain est à la portée de toutes les bourses et gardez en tête que le petit dessin unique et original que vous aurez acheté 10€ parce que l'artiste doute trop de lui ou qu'il attend après ça pour manger aura toujours bien plus de valeur que la plus belle reproduction que vous pourriez acheter.

Alors faites-vous confiance, grâce à vous l'artiste pourra continuer à créer et qui sait, peut être qu'un jour, vous ou vos petits-enfants en seront récompensés, car l’Histoire de l’Art apporte bien des leçons et beaucoup d’humilité :

N’oubliez pas que les Impressionnistes ont démarré dans le salon des « refusés »,

Que personne ne voulait des tableaux de Van Gogh de son vivant …

Mais gardez en mémoire que les galeristes et collectionneurs d'art sont à l'affut de l'artiste inconnu qu'ils auront su trouver avant vous.

Alors, si vous flashez, foncez !

 

7. Mais que collectionner ? Si vous avez décidé de vous lancer, faite-vous plaisir ! Dans un premier temps, vous n'êtes pas là pour spéculer, cela viendra si vous en éprouvez le besoin avec l'expérience. Vous pouvez très bien collectionner quelques artistes en particulier ou bien vous focaliser sur un domaine (peinture, sculpture, dessin.....) ou encore un thème (Paysage, Portrait, Nature morte, Urbain....) ou un mélange de styles très diversifiés ou bien encore vous consacrer aux petits formats. Il suffit juste de trouver chez vous l'emplacement qui mettra en valeur votre acquisition. Une série de petits cadres qui s'agrandira au fil de vos trouvailles et que vous regrouperez par thème ou couleur, vous enchantera parce que chaque œuvre aura une histoire à vous raconter surtout si vous en avez discuté avec l'artiste.  En attendant d'en avoir plusieurs, dénichez lui un petit coin juste pour lui et n'oubliez pas qu'il y a de grandes et petites collections.

Elle ont toutes un point en commun, elles commencent par le chiffre 1.

Et puis, si les Musées sont remplis d'œuvres d'Art, dites-vous bien que si l'état en achète régulièrement, beaucoup d'œuvres sont des dons d'artistes ou de collectionneurs qui préfèrent léguer leurs œuvres plutôt que de savoir qu'elles ne seront pas appréciées à leur juste valeur après leur décès.

Ca y est, vous êtes décidé ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me faire part de votre première acquisition !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0